LE 14 DÉCEMBRE EN AVIGNON

À PARTIR DE 14H s’est tenue une CONFÉRENCE - DÉBAT dans une superbe salle : « LE GRENIER A SEL » 2 rue des Remparts en Avignon une Conférence-Débat

Sur le thème « les Prédateurs de la santé »

Titre d’un livre co-écrit par Bernard TEPER qui est venu assurer la conférence.

Nous avons, en effet, organisé avec le Collectif Vauclusien « Notre Santé en danger » (aux­quels participent ATTAC, le M’PEP, le Syndicat Sud Solidaires, la Mutuelle des Pays de Vaucluse, la FSU, membre du Réseau Européen pour le

« DROIT À LA SANTÉ POUR TOUS

Plus de 80 personnes ont répondu « présents »Il s’agissait de trois heures d’échanges pour don­ner à chacun d’entre nous un maximum d’argu­ments afin que tous, ensemble, nous puissions défendre notre protection sociale.

Cette protec­tion sociale que le Comité de la Résis­tance a mis en place quant à ses valeurs : solidarité, en­traide : «chacun cotise selon ses moyens, cha­cun reçoit selon ses besoins», apportant un ac­cès aux soins à tous.

Il a mis en place la Sécurité Sociale qui a été une énorme avancée humaniste et cela dans divers domaines de notre vie :

- le prélèvement des cotisations sur le TRAVAIL fourni par chaque salarié

- la gestion par les élus de ces salariés au travers des organisations syndicales.

Quelle meilleure garantie pouvions nous avoir qu’aucun détournement était possible ? Mais pour les banques et leurs actionnaires, c’était inadmissible, ils n’ont eu de cesse que de nous l’enlever. Aujourd’hui, sous prétexte d’un coût du travail trop cher on nous répète que la PROTECTION SOCIALE n’est plus possible. Ce qui est faux, on peut toujours répartir la richesse produite.

Ce n’est qu’une mé­thode de répartition des RI­CHESSES PRODUITES PAR LE TRAVAIL DE CHACUN, mais quel bonheur pour tous !

Aujourd’hui il serait normal de baisser ce coût, et ainsi de nous enlever : les soins, la retraite, les allocations familiales, il faudrait que nous nous assurions individuellement ou par entreprise sous forme de cotisations reversées aux banques, aux assurances, selon le modèle américain !! En fait on nous propose de nous mettre au même niveau de vie que les travailleurs de Chine, de l’Inde, ou demain, d’Afrique du Sud.

Il s’agit ni plus ni moins de nous amener sur des seuils de pauvreté alors que les quelques familles les plus riches de France viennent de voir leurs revenus augmenter de PLUS DE 20%.

 

En 2014 grande campagne de communication pour organiser l’éducation sanitaire et la prévention.